Buster Keaton au "College".

par greensleevestoaground

1927, dans le sud de la Californie. Ronald (Buster Keaton) vient d’être accepté au Clayton College: un collège rempli d’athlètes tous aussi balaises les uns que les autres. Le seul hic, c’est que Ronald est surtout un fana de littérature, et vu sa carrure, le sport est loin d’être son truc. C’est pourtant le seul moyen qu’il a pour impressionner Mary, l’élue de son coeur, avide de muscles et de garçons doués en sport. Alors oui, c’est un film muet, et à l’époque des dialogues relevés de Transformers ou de Pirate des Caraibes, à l’époque des tribues bleutées d’Avatar du fond de l’univers et du héros à pucelles décérébrées de Twilight, cela peut paraître difficile à regarder. Mais Buster Keaton et son visage de marbre réalisant gag sur gag des cabrioles qui n’ont rien à envier à un Jason Statham en forme dans un College magnifique entouré d’étudiants pratiquant l’aviron, le baseball, l’athlétisme et se balladant dans leurs villages en spectator shoes, duck pants et varsity sweaters, ça ne se rate sous aucun prétexte. Même si je dois vous avouer que parfois, un petit coup d’avance rapide est nécessaire. Bon film!

 GSTAG now on Facebook !

About these ads