Un jour comme les autres à Clemson.

par greensleevestoaground

Clemson est une ville de Caroline du Sud qui doit son existence à son université, fondée en 1889. 13 000 habitants permanents, plus de 30 000 pendant les périodes scolaires. Ca brasse du monde une université de recherche spécialisée dans des domaines aussi variés que l’architecture, l’agriculture, les sciences comportementales ou la psychologie du développement. Ca brasse aussi du style. Évidemment, je ne parle pas d’aujourd’hui. Non, là on remonte dans les 1960’s, à l’époque où l’Ivy Style s’arborait de la tête aux pieds. Grâce à ces photos couleurs rares prises par George Lane, un étudiant qui a vécu sur le campus entre 1962 et 1966 et que je remercie au passage, j’ai retrouvé mes premières amours et celles de ce blog: loafers, pantalons tapered, chaussettes blanches, oxford shirts, … Entre les frasques exagérées du Pitti Uomo, les défilés du n’importe-fashion et les désastres stylistiques de votre collègue de bureau, je me suis dit que partager ces photos serait un peu comme vous offrir des vacances pour les yeux. Outfits épurés viennent s’ancrer dans l’environnement typiquement college du campus et vous font oublier la simple idée d’acheter une cravate. Ah, désolé, faut que j’y aille, mon pote Clem sonne…*

Pour garder le côté voyage, je me suis dit qu'on pourrait arriver en hélico au-dessus du campus de Clemson. Comme ça, ça fait thématique avec les vacances et tout. Classe, non?

Pour garder le côté voyage, je me suis dit qu’on pourrait arriver en hélico au-dessus du campus de Clemson. Comme ça, ça fait thématique avec les vacances et tout. Classe, non?

Bienvenue à Clemson, Caroline du Nord. Le Tillman Hall, construit en 1893, est le bâtiment emblématique du campus. Avec la petite Cox qui va bien, sur la gauche.

Bienvenue à Clemson, Caroline du Nord. Le Tillman Hall, construit en 1893, est le bâtiment emblématique du campus. Avec la petite Cox qui va bien, sur la gauche.

« Sur votre gauche, notre toute nouvelle section « Architecture ». Alors c’est con, parce que les bâtiments de cette section sont moches. Mais vu que c’est une école d’architecte, les mecs sont pas super bons. »

Ces 5 mecs Lá qui e la pètent un peu, ben en fait ils posent devant la section

Ces 5 mecs lá qui se la pètent un peu, ben en fait ils posent devant la section « Sciences des matériaux et céramiques ». En gros, l’atelier poterie. Ce qui n’empêche pas à deux d’entre eux de balancer polo, short et chaussettes en laines.

Comme dans à peu près tous les colleges, le football US, c'est sacré. À Clemson, la mascotte est un tigre, ce qui explique logiquement la photo ci-dessus qui, comme les suivantes, montre les préparatifs d'un match.

Comme dans à peu près tous les colleges, le football US, c’est sacré. À Clemson, la mascotte est le Tigre, ce qui explique logiquement la photo ci-dessus qui, comme les suivantes, montre les préparatifs d’un match.

Le Tigre est sympa, mais ici, on a l'occasion de profiter un peu plus du style des étudiants. Cravate, t-shirt, chino, madras,... tout y est.

Le Tigre est sympa, mais ici, on a l’occasion de profiter un peu plus du style des étudiants. Cravate, t-shirt, chino, madras,… tout y est.

Cette pancarte faite maison montre le respect  entre les équipes. Les étudiants de Clemson saluent leurs adversaires avec un joli:

Cette pancarte faite maison montre le grand respect entre adversaires. Les étudiants de Clemson saluent leurs adversaires avec un joli: « Dégageons les Grenouilles dans les chiottes ». Après quelques recherches, j’en déduirais que ces sont les Horned Frogs de la Texas Christian University qui sont ici visées.

Pour info, Ralph Lauren a fait une chemise madras button-down exactement dans ces couleurs il y a environ 7 ou 8 ans. Elle doit être quelque part dans mon placard.

Pour info, Ralph Lauren a fait une chemise madras button-down exactement dans ces couleurs il y a environ 7 ou 8 ans. Elle doit être quelque part dans mon placard. Ils sont forts, putain.

C'est là que ça devient fort: je vous montre les préparatifs du match et juste après le match. Le truc auquel tu  t'attendais pas. Je vous avais dit que ce serait du haut niveau. Le Memorial Stadium de Clemson, c'est 80 000 places. Et ce n'est qu'un stade universitaire. C'est monstrueux. POur vous montrer à quel point la ferveur pour les Tigers est grande.

C’est là que ça devient balaise comme concept: je vous montre les préparatifs du match et juste après le match. Le truc auquel tu t’attendais pas. Je vous avais dit que ce serait du haut niveau. Le Memorial Stadium de Clemson, c’est 80000 places. Et ce n’est qu’un stade universitaire. C’est monstrueux. Pour vous montrer à quel point la ferveur pour les Tigers est grande.

Le gros sac en chapeau, c'est le coach Frank Howard. Il assurera ce poste pendant 29 ans (de 1940 à 1969) et a donné à son équipe de nombreux top 20 et au terrain, son nom.

Le gros sac en chapeau, c’est le coach Frank Howard. Il assurera ce poste pendant 29 ans (de 1940 à 1969) et a donné à son équipe de nombreux top 20 et au terrain, son nom.

1 fois championne national (1981), 20 fois champions de la Conference, 5 saisons sans défaite et 169 joueurs partis en NFL: les Tigers ont une belle histoire.

1 fois champions nationaux (1981), 20 fois champions de la Conference, 5 saisons sans défaite et 169 joueurs partis en NFL: les Tigers ont une belle histoire.

« Après l’effort, le barbecue ». Cet adage est aussi de rigueur à Clemson.

L'afterwork en mode 1960's.

L’afterwork en mode 1960’s. On est ici dans le jardin de la maison de George Lane, l’auteur de ces photos. Cette maison appelée The Pines était connue, d’après ses dires, comme la maison de la teuf. En effet, située à 5 miles du Tillman Hall, on pouvait s’y mettre une race et choper des minettes sans se faire choper par l’administration.

8473198435_f9a73c2eca_k

The Pines est décrite par son locataire comme une « drinking location » où il était légal de boire, vue qu’elle était située suffisamment loin du campus. Donc là ils vous semblent calmes, mais je ne crois pas que ça durait longtemps

Torse nu ok. Mais toujours avec ses chaussettes blanches.

Torse nu ok. Mais toujours avec ses chaussettes blanches.

Ouais, ça pêche un peu là au milieu des photos en couleur, mais le coup des fixe-chaussettes quand t'es en short, je trouve ça tellement représentatif de l'Ivy look. Look qui peut se résumer en deux mots: à l'arrache.

Ouais, ça pêche un peu là au milieu des photos en couleur, mais le coup des fixe-chaussettes quand t’es en short, je trouve ça tellement représentatif de l’Ivy look. Look qui peut d’ailleurs se résumer en deux mots: à l’arrache.

À Clemson, pour le football, c'est le Tigre et pour les pipes, c'est le canard.

À Clemson, pour le football, c’est le Tigre et pour les pipes, c’est le canard. Au-delà de cette vanne, notez le style parfait: chaussettes tennis, oxford button down à rayures roses, un genre de Converse et un chino clair.

L'orage gronde au-dessus de Clemson.

L’orage gronde au-dessus de Clemson…

... alors on en profite pour passer l'aspiro dans sa chambre. Et puis on en profite pour se faire gauler avec sa collection de meufs à poil au mur. On reconnaît Faye Dunaway en haut à gauche: on est bien dans les 60's.

… alors on en profite pour passer l’aspiro dans sa chambre. Et puis on en profite pour se faire gauler avec sa collection de meufs à poil au mur. On reconnaît Faye Dunaway en haut à gauche et une ou deux Playmates en Bunnies: on est bien dans les 60’s.

Ou alors on s'exerce à la couture. Même si c'est fait à l'arrache, l'étudiant américain des 1960's dissimule tout ce qui pourrait faire claudo (trous, boutons manquants, etc). Avec ses petites loafers noires et sa chemises jaunâtre, celui-ci a décidément tout compris à l'Ivy look.

Ou alors on s’exerce à la couture. Même si c’est fait n’importe comment, l’étudiant américain des 1960’s dissimule tout ce qui pourrait faire clodo (trous, boutons manquants, etc). Avec ses petites loafers noires et sa chemises jaunâtre, celui-ci a décidément tout compris à l’Ivy look.

Notre journée à Clemson s'achève, en repartant, on croise ce qui devait certainement être la maison du doyen...

Notre journée à Clemson s’achève, en repartant, on croise ce qui devait certainement être la maison du directeur…

... puis on passe une dernière fois le Tillman Hall.

… puis on passe une dernière fois devant le Tillman Hall pour quitter Clemson et le milieu des 1960’s.

Cet homme mystérieux, en cravate fine sur la terrasse de sa maison, nous regarde partir. Il m'évoque un certain Don Draper. Belles sapes, alcool, barbecue avec les potes: et si finalement, c'était ça le vrai kiff – les 1960's.

Cet homme mystérieux, en cravate fine sur la terrasse de sa maison, nous regarde partir. Il m’évoque un certain Don Draper. Belles sapes, alcool, putain de caisses, barbecue avec les potes: et si finalement, c’était ça le vrai kiff?  Les 1960’s.

*c’est cadeau.

GSTAG now on Facebook !

The Haunted Ballroom