The Epic Of Everest : l’ascension de Mallory et Irvine en images.

par greensleevestoaground

En 1924, Andrew « Sandy » Irvine, 21 ans, et George Mallory, 37 ans, sont sélectionnés pour participer à la seconde ascension de l’Everest avec pour but d’arriver au sommet. Le premier est beau-gosse, timide, manuel, sportif et intelligent. Étudiant au Merton College d’Oxford, participant aux courses d’aviron de Cambridge et Oxford, il a un peu tout pour plaire. Alors, lorsqu’on lui propose de faire partie de l’expédition britannique, il pense à son CV déjà bien rempli et ne refuse pas. Mallory, lui, est un ancien de Cambridge, premier lieutenant artilleur pendant 14-18 et alpiniste confirmé. Il a en effet déjà participé à la première ascension de 1922 qui, suite à une avalanche, a vu sept sherpas tués. Pour sa deuxième tentative, Mallory aura encore moins de chance : Irvine et son compagnon d’ascension disparaissent officiellement le 8 juin 1924 après avoir été aperçus une dernière fois par Noel Odell, lui aussi en route pour le sommet. Mallory et Irvine meurent pendant la troisième tentative d’ascension – Edward Norton, de la même expédition, ayant les jours précédents déjà réalisé  deux records d’altitude. Les conditions de disparition des deux alpinistes trés bien entraînés restent assez mystérieuses, et évidemment, ils ne sont ni les premiers, ni les derniers qui décèdent sur les pentes du plus haut sommet de la planète. Mais si ces deux personnages sont entrés dans l’histoire, c’est que le doute plane aussi sur leur performance : beaucoup pensent qu’ils ont atteint le sommet avant de mourir lors de la descente. Ce qui voudrait dire que la palme de la première accession au sommet revient à ces deux anglais, 29 ans avant Edmund Hilary et Tensing Norgay (!). Le débat reste toujours ouvert, surtout après que l’on ait aperçu le corps supposé d’Andrew Irvine en 1975 et retrouvé celui de Mallory en 1999, tout près du sommet.

George Mallory et Andrew Irvine en route pour l'Everest à bord du SS California, 1924..

George Mallory et Andrew Irvine en route pour l’Everest à bord du SS California, 1924..

Près de 90 ans après leur disparition, le BFI s’est attelé à restorer les images prises par la caméra spéciale du Capitaine John Noel pour livrer un témoignage unique de cette ascension dramatique. En tout, 87 minutes d’images d’archives, tournées dans des conditions extrêmes – qui plus est pour le matériel de l’époque – et servies par une splendide musique de Simon Fisher Turner montrant l’équipe d’Andrew Irvine et George Mallory à la tâche, mais aussi les premières images de la civilisation tibétaine, nous replongent dans l’époque où l’on affrontait l’Everest en laine, tweed et cuir et dans l’une des épopées les plus excitantes de toute l’histoire du sport et de l’humanité.

[

]

L'expédition anglaise de la tentative de juin 1924 au complet (Irvine et Mallory sont au deuxième rang tout à gauche).

L’expédition anglaise de la tentative de juin 1924 au complet (Irvine et Mallory sont au deuxième rang tout à gauche).

Ce document est l'occasion de voir les premières images filmées de la population tibétaine.

Ce document est l’occasion de voir les premières images filmées de la population tibétaine.

epic-tibetans-5-with-prayer-wheel

L'équipe de Sherpas de l'expédition de Mallory et Irvine.

L’équipe de Sherpas de l’expédition de Mallory et Irvine.

EPIC-of-Everest-RESIZED

1048224

Epic_of_Everest-004

epic-of-everest-1924-002-mountain-on-horizon-iris

p191115038-11

L’auteur des images de l’expédition avec son matériel : le capitaine John Baptist Lucius Noel.

L'une des des dernières images de Mallory et Irvine avec leur crew avant leur disparition, juin 1924.

L’une des des dernières images de Mallory et Irvine avec leur crew avant leur disparition, juin 1924.

Malheureusement, ce documentaire n’aura une diffusion que très limitée à travers toute l’Angleterre entre le 1er décembre et le 28 février. On espère malgré tout que le British Film Institue éditera un DVD ou mettra le film en ligne, dans l’intérêt de tous, même de ceux qui s’en battent la race.

À noter que des rumeurs annoncent que George Mallory sera interprété par Benedict Cumberbatch dans le film « Everest » de Doug Liman. Il va falloir mettre le paquet pour envoyer autant de sensations que Nordwand, qui retrace l’ascension fatidique de la face nord de l’Eiger par Toni Kurz et Andi Hinterstoisser en 1936.