GSTAG dans Snatch.

par greensleevestoaground

Mais non, pas la peine d’aller choper le DVD de Guy Ritchie! C’est Snatch le magazine… Vous êtes cons nom de Dieu, ça fait mal à la gueule! Bref, vous connaissez tous Scott Schumann (Sartorialist), Mordechai Rubinstein (Mister Mort) ou Christian Chensvold (Ivy Style), n’est-ce pas? Mais qu’en est-il de Robin H., de Laurent L. ou encore de Marc? C’est pas parce qu’on y laisse se développer des aberrations stylistiques plus honteuses les unes que les autres que la France ne regorge pas de blogueurs qui font leur bonhomme de chemin – faut-il peut-être s’en remettre à leur côté réactionnaire, qui se fait rare actuellement. Et d’après le journaliste Olivier Tesquet, GSTAG aurait sa place auprès des Where Is The Cool, des redingote, des Hell’s Kitchen et des « ceux-qui-ont-voulu-faire-plus-long-que-moi-comme-nom-mais-qui-n’y-sont-pas-arrivés » La Toilette et ses Effets. Je dois admettre – malgré la confiance absolue que j’accorde à mon talent – que j’ai été très surpris de me retrouver parmi ces excellents blogueurs qui, pour sûr, sont très influents, et pas seulement au niveau national. Mais bon, faut croire que ma vulgarité et mon insolence ont aussi un sens dans une période où il est de plus en plus difficile de trouver son propre ton et ainsi éviter la copie. Chose que font aussi très bien les collègues interviewés. Quoiqu’il en soit, cette interview rondement menée par Mr Tesquet est l’occasion de remarquer, non sans surprise, que nous nous retrouvons tous les 5 sur pas mal de points en ce qui concerne notre point de vue sur la société contemporaine, malgré nos divergences d’intérêts stylistiques. Ce qui prouve bien que le « style » est une notion universelle. Vous avez couru pour voter, alors courez acheter ce Snatch spécial Mode parce que d’une, c’est écrit trop petit sur les captures ci-dessous, mais surtout pour avoir un peu de lecture, parce qu’on est bien reparti pour s’emmerder pendant 5 ans.

GSTAG now on Facebook !