Gary Cooper Enduring Style: la suite, part II.

par greensleevestoaground

Vous avez déjà eu un post sur la période pré-hollywood de Gary Cooper en guise de complément de ce magnifique livre. Voici la suite, qui ne nécessite pas de commentaire supplémentaire: des photos rares de Gary Cooper, essentiellement datées des années 1920 ou du tout début des années 1930, où l’on retrouve sur la première son goût pour les tissus rares ou folkloriques, notamment les tissus Indiens – passion qui remonte à l’enfance dans l’Indiana de mon pote Gary.

Pas évident de porter ce tissu indien, qui plus est dans les 1920's. La silhouette de Cooper le rend pourtant tout à fait naturel.

Gary est un brelot comme les autres: il passe la tondeuse comme les autres. Mais en cravate.

Le smoking version Gary Cooper, en 1928.

Si vous vous intéressez à l'acteur et à ses photos, vous remarquerez qu'il a toujours une manière complètement désinvolte de porter ses mouchoirs de poche: parfois pliés trop petits, parfois sortant un peu trop de la pochette. Le style passe aussi par un minimum de négligence.

Ce profil atypique, presque féminin dans sa jeunesse, est certainement l'un des plus connus de l'histoire du cinéma.

Si quelqu'un peut me renseigner sur la montre que porte Gary ici, qu'il n'hésite pas à laisser un commentaire. Je lui aurais bien demandé directement, mais j'ai paumé son numéro de portable.

En 1929, dans la maison de l'acteur.

Toujours dans la même maison, plus causual, en novembre 1929.

Comme beaucoup d'acteurs, à vrai dire, comme beaucoup de mecs qui ont du poignon, Cooper a sa petite collection de voiture. Ici un magnifique coupé-cabriolet, mais pas c'est pas une 206.

Col V plongeant, une chemise à col italien et un pantalon en lin ou flanelle à rayures. Casual printanier.

On termine cette série par un magnifique portrait de Cooper par le photographe de la Paramount, Otto Dyar, prise en 1929.

GSTAG now on Facebook !