Week-End dans les Montagnes Bleues.

par greensleevestoaground

Vous ne trouvez pas ça excitant d’avoir ce genre de titre mystère en introduction? Pas du tout hein? Et c’est ma foi peut-être bien normal, parce que les Montagnes Bleues ne sortent pas de mon esprit fantasque mais existent réellement. D’ailleurs, il y en a bien parmi vous qui ont fait ce genre de retraite à la mode en Australie entre la deuxième et troisième année de votre école de commerce pour vous dépayser un peu, et éventuellement améliorer votre anglais. Par « dépayser », je veux entendre « ruiner vos parents qui doivent déjà essuyer les 6000 euros annuels de votre école de commerce en vous retrouvant à Sydney avec tous les autres français en Erasmus pour boire de la Foster’s, et en balançant vos photos de bitures ridicules à vos potes qui, pendant ce temps, ont trouvé un putain de boulot alors que vous allez galérer chez McDo après votre voyage à la con. Puisqu’honnêtement, les employeurs se contrefoutent de votre stage de balayeur dans un surf de shop de Bondi Beach ». Je suis taquin aujourd’hui.

Du coup, vous ne savez peut-être pas que les Blue Mountains se trouvent dans les Nouvelles-Galles du Sud, la région même de Sidney, à 50 km de cette dernière. Avec le Mount Werong culminant à 1215 mètres d’altitude, cette chaîne montagneuse somptueuse doit son nom aux reflets provoqués par la diffusion des essences d’eucalyptus dans l’atmosphère. C’est donc tout naturellement que le libraire de la bibliothèque locale, avec grande fierté, a diffusé une partie des archives de la Blue Mountains Library sur Flickr. Encore une belle source d’inspiration qui va tout droit vous conduire au style du début du XXe siècle. Style devenu aussi important pour moi que les 1960’s, puisqu’à l’origine de ce mot « sportswear » qui nous tient tant à coeur mais dont personne ne sait vraiment le définir, malgré de belles tentatives. En voici quelques extraits.


GSTAG now on Facebook !