Gangs Of San Francisco (1961).

par greensleevestoaground

1961, nous sommes à San Francisco. Les communautés asiatiques, latinos, blacks et blanches « s’affrontent » à celui qui aura le plus gros bout de trottoir pour mater les filles et éventuellement essayer de s’en sortir sans avoir fait d’études. Ceux qui n’ont pas accès aux universités rament, tout comme certains de nos jeunes aujourd’hui. Sauf qu’à l’époque, pas de télé, pas d’internet: on traîne dans la rue, dans les cafés en écoutant de la soul, du jazz ou du rock naissant. On compte soit sur la débrouille, soit sur une mairie qui essaie de comprendre ses jeunes en leur offrant la possibilité de travailler. Ce que montrent ces deux vidéos, c’est comment San Francisco transforme ces gangs en travailleurs émérites, en sollicitant leurs petites mains pour des travaux d’intérêt général. Mais au-delà de cette belle initiative, l’affrontement entre gangs de l’époque se passe aussi dans le style: chinos courts, loafers, jeans, coupes rockab et surtout la varsity jacket customisée. Varsity est le mauvais terme ici, puisqu’aucun n’arbore un blason d’université, mais le blason de son gang, fait maison. Certainement nuls en math et en orthographe, aucun ne manque cependant d’imagination pour se créer un bel emblème associé à un nom qui jette un peu pour impressionner les mecs situés deux numéros plus loin dans la rue. Bien que j’ai sélectionné les blasons des jackets comme base d’inspiration pour vos prochains ateliers coutures, je vous conseille cependant de regarder les vidéos dans leur intégralité. C’est un peu du lifestyle des 1960’s américaines qui vit ici, presque comme si l’on était une de ces jeunes racailles bien sapées (c’est là une forte nuance avec nos racailles contemporaines).

GSTAG now on Facebook !