Cornell ’48.

par greensleevestoaground

Autant, vous pourrez facilement trouver des photos d’universités américaines modestes voire parfois même de Princeton, Yale ou Harvard, autant celles de la vie de campus de Cornell sont plus rares. Et qui plus est lorsqu’elles datent de 1948, dans une période où le monde et sa jeunesse tentent de retrouver un peu d’espoir. Ce sera sans compter sur les guerres de Corée et du Vietnam qui suivront. Mais peu importe, en 1948, sous l’oeil avisé du jeune et talentueux photographe W. Eugene Smith (il fut photographe pour LIFE de 1947 à 1954 avant de devenir un immense photo-reporter), les étudiants s’épanouissent parfois autour d’un pic-nic, parfois en lisant un bouquin dans la superbe bibliothèque de l’université située à Ithaca, NY. La fin des années 1940 est une période intéressante pour le style, que l’on pourrait qualifier « de transition » pour donner une dimension savante et « je pète plus haut que mon cul » à ce blog. Si vous regardez bien,  costumes deux ou trois pièces de rigueur durant les 30 premières années du XXe siècle cèdent progressivement la place à des tenues plus casual, telles qu’un sweater sans manches et une chemise, le sweater crew neck porté seul et même un t-shirt blanc, tout simplement (cf. photo de la bibliothèque). L’apparition du casual se fait donc progressivement au milieu des sack suits avec blazer en tweed aux épaules larges qui feront les belles heures des années 1950. Sans surprise, les loafers et Buck Shoes sont quant à elles déjà bien installées dans le quotidien des étudiants de Cornell qui jouissent, je ne cesserai jamais de le répéter, d’un cadre exceptionnel pour étudier. Au final, l’effet est toujours le même lorsque l’on regarde ce genre d’archives : on surkiffe sa race!

GSTAG now on Facebook !