Les Peace Corps aux Philippines (1962-1965)

par greensleevestoaground

Dans les années 1960, alors que l’on prend conscience de l’existence d’un Tiers-Monde, John F. Kennedy émet le souhait de créer une agence indépendante de volontaires afin d’intervenir sur plusieurs plans humanitaires, éducatifs, environnementaux ou encore culturels dans ces pays. En 1961, les Peace Corps sont créés. Le nom pourrait faire penser à une armée, mais c’est à une armée de bonnes âmes que l’on se réfère dans ce cas-là. La majorité des volontaires sont des étudiants américains qui interviennent un peu partout dans le monde pour une période de 27 mois en général, après une formation de 3 mois. En ce qui concerne ce post, nous suivrons des étudiants et professeurs du Hilo College (Université d’Hawaii) aux Philippines entre 1962 et 1965. L’idée est belle, puisque les Peace Corps d’après JFK, outre leur but humanitaire, ont un autre objectif: désamorcer cette image de « Ugly American » et de « Yankee imperialism » qui règne dans le monde 15 ans après leur succès à la fin de la 2de Guerre Mondiale. Mauvaises langues et autres esprits mal-fâmés y verront bien évidemment une sorte de néo-colonialisme. En ce qui nous concerne, nous Français, je pense qu’il est préférable de ne pas trop la ramener sur le colonialisme et de profiter de ces photos extraites de l’album des Returned Peace Corps Volunteer Hawaii, qui n’est autre que le centre de formation des Peace Corps. Ce n’est en effet pas tous les jours que l’on pourra voir le style Ivy s’épanouir sur les plages philippines.

Un cas intéressant de Tab Collar sur ce volontaire, en 1963.

Philip Olsen, l'homme qui a diffusé ces photos, alors Training Director, ici à Cebu en 1962. Top-Siders, pantalon beige en coton, off-white wool socks.

Un combo Ivy Look, ici à Mindanao en 1965.

Un étudiant américain qui ne fait pas de sport n'est pas un étudiant américain. Y compris lorsqu'ils s'éclatent avec des noix de coco (1965).

Copyright All rights reserved by RPCVHI

GSTAG now on Facebook !