George Hanson et son letterman.

par greensleevestoaground

Cela faisait un petit bout de temps que je n’avais pas regardé Easy Rider. La dernière fois que je l’avais vu, je devais encore être un branleur d’étudiant sur les bancs de la fac d’histoire, cherchant aussi bien un sens à sa vie qu’un style et une copine. Dans cette période d’ignorance gentillette où Paris représente le rêve de chacun, on ne relève rien des répliques et musiques cultes de ce road-movie magistral, on cherche Peter Fonda et Dennis Hopper dans la barre de recherche Yahoo (eh oui à l’époque c’était Yahoo) et on connait Jack Nicholson seulement comme le Joker qui fait face à ce bougre de Michael Keaton dans Batman. C’est une période heureuse pour les filles et l’alcool, mais pas pour notre culture. Alors ce week-end, pour en découdre avec l’image que j’ai de moi à cette époque, je décide de revoir Easy Rider. Un ami me l’avait dit:  « Putain, Nicholson, le letterman qu’il envoie dans Easy Rider! » (cet ami est affreusement vulgaire), et il avait raison. George Hanson, le personnage d’avocat alcoolique interprété par l’acteur déjanté, se pare dès sa deuxième scène d’un superbe letterman sweater et de son casque de football, les deux aux couleurs de son ancienne université. A vue de nez, cela pourrait être n’importe quelle université commençant par un M. On voit pourtant certaines choses qui, de mon oeil plus affuté désormais, donnent quelques indices: le petit ballon brodé sur le M (en haut à droite) montre qu’il était joueur de l’équipe de football, l’étoile en bas à gauche indique qu’il en a été le capitaine et les deux bandes sur le bras, qu’il a été titulaire pendant deux saisons. Les couleurs bleu et or (comme sur son casque) semblent être celles de l’équipe des Wolverines de l’université du Michigan. Et là, pour la première fois, je sollicite mes lecteurs pour autre chose que mes statistiques WordPress: George Hanson porte-t-il bien un letterman de Michigan University dans Easy Rider?

Photo: Arthur Schatz/LIFE

N’oubliez pas que vous pouvez retrouver GSTAG sur Facebook !