Chopez Cary Grant et James Dean!

par greensleevestoaground

Conotation quasi-sexuelle pour ce titre d’article, qui ne s’adresse pas plus à la communauté gay qu’aux rares groupies encore vivantes  de ces deux acteurs assez rares sur ce blog, et à tort. Il est vrai que GSTAG poste régulièrement sur Steve McQueen, parfois trop même, au point de faire prendre de sérieux risques d’overdose à ses lecteurs. Que ceux-ci n’oublient cependant pas que Paul Newman, Dustin Hoffmann ou encore Gene Kelly ont déjà eu leur place sur ce blog. On pourrait bientôt y ajouter Robert Redford, Anthony Perkins,  Gary Cooper, Jack Nicholson, Steve McQueen… Pardon, je ne peux m’en empêcher. Aujourd’hui pourtant, en collaboration avec la boutique de curiosités en tout genre A Chiper A Choper (d’où le titre), nous allons consacrer un petit post à ces légendes du cinéma des années 1950, que nous chérissons tant, j’ai nommé: Cary Grant et James Dean. Pour Dean, c’est assez clair: beau garçon, icône de la jeunesse désabusée des 1950’s, mort dans un accident de la route à 24 ans et deux nominations posthumes aux Oscars. Cela suffit largement pour en faire une légende. Vous le connaissez sûrement dans Giant, avec la regrettée Liz Taylor ou dans La Fureur de vivre avec Natalie Wood. Et pourquoi pas dans A l’Est d’Eden d’Elia Kazan? Chez les Grant, la durée de vie est plus longue (il a 82 ans lorsqu’il meurt en 1984) et la légende plus difficile à assumer de son vivant. Cary Grant ou plutôt Archibald Alexander Leach, britannique, l’un des seuls acteurs qu’aimait Hitchcock, aussi bien connu pour La Main au Collet, La Mort aux Trousses, Charade avec Audrey Hepburn que pour avoir refusé le rôle de James Bond ou son menton en « fesse d’ange ». Mais où je veux en venir exactement? Y a-t-il seulement un lien entre ces deux acteurs qui se sont peut-être croisés mais n’ont jamais joué ensemble? Oui et vous allez peut-être pouvoir y remédier et les faire jouer côte à côte, du moins dans votre bibliothèque. James Dean et ses jeans, ses chemises ouvertes, ses belles voitures, sa nonchalance, vient donner la réplique à Cary Grant et sa coupe sur le côté, ses pantalons flottants, ses blazers à épaules larges et sa classe britannique. En deux livres très rares, en excellent état et pour 40€ les deux, vous apprendrez tout et verrez tout de ces deux acteurs qui ont aussi bien marqué l’histoire du cinéma que l’Histoire avec un grand « H ». Photos rares en noir et blanc, style des années 1950, cinéma… Si vous êtes là à me lire, c’est qu’il me semble que c’est tout ce que vous aimez, non?

Le livre « James Dean Story », Editions René Chateau, disponible sur A Chiper A Choper.

Le livre « Cary Grant », Editions Dans l’Objectif, également en vente sur A Chiper A Choper.

Merci à la boutique en ligne A Chiper A Choper (Laurent et Hicham, je vous salue) pour m’avoir prêté les livres le temps du post. Merci à Laurent pour les photos qui ne démontrent pas un brin de son talent, bien plus visible en revanche sur Monsieur Laporte.