Sound Of Silence.

par greensleevestoaground

Les aléas de la vie, les imprévus du quotidien sont parfois une bonne chose. Cette phrase qui semble toute faite, cette absurdité pourtant réelle qui pourrait être extraite de la conclusion d’un livre à l’eau de rose primé au Goncourt, passe pourtant à merveille dans la situation actuelle: en clair, un retour précipité à Paris. Pas de sentimentalisme et surtout, pas question d’arrêter le blog, bien au contraire. Juste un temps de pause, un temps de réflexion, un temps de transition. Un « Sound of Silence » que je mérite tout autant que Dustin Hoffmann dans The Graduate, que je vous conseille vivement: tourné en 1967, il retrace la vie post-diplôme tourmentée d’un étudiant américain sur une bande-son connue et reconnue de Simon & Garfunkel, et avec, à la réalisation, un Mike Nichols jouissivement inspiré. Revenez nombreux et profitez-en pour jeter un coup d’oeil aux archives de GSTAG. Merci pour votre fidélité et à très bientôt.