Cravates et dépendances.

par greensleevestoaground

Voici sur quoi vous tombez en rentrant chez moi. Ca n’a pas échappé à l’appareil jetable de ma tendre et bien-aimée Aurélie, auteur de la photo. Placé stratégiquement entre le salon, la salle de bains et la cuisine, ce mur de cravates dicte chaque jour la facon de m’habiller, les couleurs à marier, les matières à associer. C’est une véritable source d’inspiration, dès le réveil. Bon ok, j’ai encore un peu de travail avant de concurrencer la dorm room du « preppiest in the class », Maximilian Sinsteden. Des années 1950 à nos jours, du neuf et du vintage, de la soie ou de la laine, du Ralph Lauren au Barbour, en passant par le Brooks Brothers, ce n’est pas une collection fantastique, mais suffisamment riche pour donner des idées. En effet, l’association des couleurs sur une cravate est toujours parfaite. C’est pourquoi, même si vous ne mettez pas de cravate quotidiennement, vous pouvez vous servir de celles-ci comme palette de couleurs à reporter sur votre outfit du jour.