Un week-end à Deauville (été 1950)

par greensleevestoaground

Il m’arrive parfois de déambuler dans un marché aux puces de province. Mais jamais, en ce dimanche nuageux auvergnat, je n’aurais espéré trouver un tel trésor : plus d’une douzaine de numéros du magazine « L’Homme » datés entre 1949 et 1951. Ne cherchez pas les numéros actuels dans votre kiosque, il n’existe plus. Il est décrit comme « Le Journal des Clubs de l’homme » et son rédacteur en chef, Jean Darroux, est « l’une des personnalités les plus célèbres du monde des tailleurs. Il édita de nombreux ouvrages très renommés. Il fut également président de la fédération francaise des tailleurs . », dixit l’ami Julien Scavini, de Stiff Collar. Peu d’informations, pour ne pas dire aucune sur ce journal mensuel. D’après les numéros acquis, il semble avoir été édité sous deux formats : l’un regroupe des planches indépendantes de modèles habillés et dessinés dans une pochette, l’autre a aussi des planches, parfois thématiques, mais sous forme reliée et imprimée sur papier glacé. C’est le cas du numéro qui fera l’objet du premier post, dont je vous fais partager un extrait ici. Ce dernier est daté d’avril 1950 et  l’un des thèmes traités est « Premier week-end à Deauville ». Cela tombe à merveille puisque le week-end prochain sera également mon premier week-end à Deauville de l’année, à l’occasion d’une journée de lancement de marque au Polo Club de Deauville. L’occasion de vérifier si  le niveau de style est toujours aussi élevé que dans les années 1950.

Advertisements