Sports d’hiver : à l’aube des JO.

par greensleevestoaground

Les XXIe Jeux Olympiques d’Hiver de Vancouver sont lancés ! L’occasion de s’intéresser aux sports d’hiver, aujourd’hui démocratisés (du moins le ski), mais auparavant réservés à une élite. Il faut remonter bien loin dans le temps pour être épargné des combinaisons fluos sur les pistes, des skis genre « tuning » et des parcs à touristes que sont devenues nos stations. Oui, il y a eu une époque où l’on allait en montagne en pull, chemise et cravate, où skier et pratiquer le hockey ressemblait à une danse gracieuse et fluide et où l’on pouvait prendre tranquillement son chocolat chaud avec sa dulcinée ou ses amis près de la cheminée de son chalet.  Et y compris lors des JO.

Les débuts du slalom au milieu des années 1920. A l'époque, pas de combinaison moulante, ni de masque.

Les Jeux Olympiques d’Hiver sont officiellement nés bien plus tard que ceux d’été. Les premiers qui ont lieu sous le nom Winter Olympic Games, se tiennnent à Chamonix en 1924. Pourtant, dès 1901 sont organisés tous les quatre ans les Nordic Games, créés par Viktor Gustav Balck. En tout, sept seront organisés, entre 1901 et 1926, principalement en Suède.

L'Italien Nino Bibbia sur l'épreuve de skeleton à St Moritz (1928)

Clas Thunberg

Jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale, les Jeux Olympiques d’Hiver vont prendre place dans des lieux aussi prestigieux que St-Moritz (1928), Lake Placid (1932) et Garmisch (1936). On peut alors assister à des parties de curling, au patinage artistique ou de vitesse, au hockey sur glace, au ski alpin, à une descente de skeleton ou encore à l’impressionnant saut à skis. La première médaille d’Or de l’histoire des JO d’hiver fut remportée à Chamonix par l’américain Charles Jewtraw, en patinage de vitesse.  Mais c’est un finlandais qui en sera la première légende, Clas Thunberg, en remportant 5 médailles d’or, une d’argent et une de bronze sur les différentes épreuves de patinage de vitesse.

Edward Blood, membre de l'équipe olympique américaine à Lake Placid (1932)

William K. Jackson et son équipe britannique de curling l'année de leur titre olympique à Chamonix (1924)

Dès 1924, les JO sont un succès. Cela  a certainement contribué à l’augmentation de pratiquants de sports d’hiver. On pratiquait alors bien différemment ces sports : le ski en knicker pants, pull et chemise, le hockey en sweater style Cricket et le curling, comme si on allait au bal du coin. Non sans rapport avec l’appartenance sociale de ses pratiquants, le style de l’époque n’est pas sans rappeler les collections actuelles de Ralph Lauren

Toni Matt et Luggi Foegger.

L'équipe canadienne de hockey (1930)