Don Harkness : le kangou-roues.

par greensleevestoaground

[Bien que j'ai perdu la moitié des lecteurs avec le jeu de mots ci-dessus, je tente quand même une intro émotionnelle.] Il y a des hommes qui tombent dans l’oubli aussi vite qu’ils sont devenus pionniers. C’est peut-être ce que vous pensez de ce blog de par l’absence de posts réguliers. Mais cela est dû à une chose uniquement, inscrite dans la charte de GSTAG depuis ses premiers balbutiements : je fais ce que je veux. Aujourd’hui cependant, on laisse la place à l’un de ces hommes, l’australien Donald James Harkness, qui est tellement tombé dans l’oubli au point qu’il est impossible de savoir quand il nous a quitté. Aucune présence dans Wiki, ni dans Pitchfork (Oh-My-Go-d). On sait qu’il est né en 1898 à Leichhardt, New South Wales et semble être l’un des pionniers et recordmen de l’histoire automobile et aéronautique australienne. Pas rien au final. Rien qu’en 1925, il remporte 50 courses entre Penrith, Maroubra et Gerringong. À l’époque, en Australie, on court sur les plages sur des courses de vitesse. C’est ce qui amènera Harkness à être le premier australien à franchir les 100 miles par heure, sur une Minerva équipée d’un moteur d’avion Hispano Suiza, le 17 octobre 1925. Chic avec les mains dans le cambouis, Don se fait repérer par Norman Leslie "Wizard" Smith ("L’Australien le plus rapide", d’après le Brisbane Times) qui lui demande de lui préparer une bonne bagnole qui envoie pour tenter de battre le record du monde des ten miles. Harkness s’y colle et crée l’Anzac : curieux monstre (au demeurant plus joli qu’une Koléos) au châssis de Cadillac et moteur d’avion signé Rolls-Royce. Cette fusée sur roue atteindra les 238 km/h à Kaitaia Beach en janvier 1930. Alors je me suis dit qu’un hommage à cet australien, ingénieur de génie, perdu dans les méandres de l’histoire automobile était plus que mérité. Le tout en images et avec style, évidemment, grâce à la collection d’archives mises en ligne par le Powerhouse Museum.

%22Anzac%22 car [with Harkness & Hillier staff at Five Dock?]

La fameuse "Anzac" de 1929/1930 qui atteindra les 238 km/h. Derrière elle, l’équipe de Harkness & Hillier, entreprise fondée en 1922 grâce au partenariat entre Harkness et J.C. Hillier qui a un garage à Drummoyne.

4580012837_17fde5f7e9_o

Don Harkness au volant de son Overland Sports "Whitey" dans les années 1920.

Avro Avian two-seater light aeroplane, 1924

Un biplan Avro Avian léger devant les entrepôts Harkness & Hillier, 1924.

Dave Carrigan at wheel of a Willys Knight car, 1926

Le pilote Dave Carrigan au volant d’une Willys-Knight, 1926.

Don Harkness and unidentifed man with hydroglider engine

Don Harkness, un collègue et un moteur d’hydroglisseur.

Don Harkness at the wheel of his Overland Sports car %22Whitey%22, 1925

Don dans sa Overland Sports "Whitey", 1925.

Don Harkness at the wheel of modified Overland car at race meeting

Harkness dans une autre Overland modifiée et préparée.

Don Harkness at wheel in RAC hill climb, Royal National Park, 1926

Harkness sur la course de côte RAC, dans le Royal National Park austalien, 1926.

Don Harkness at wheel of Overland 6 after setting Australasian 24 hour record

Harkness dans l’Overland 6 qui lui a permis de battre le record australasien des 24h.

Don Harkness on the hydroglider

Don Harkness sur un hydroglisseur, fabrication maison.

Group inspecting the car %22F.H. Stewart Enterprise%22

Inspection du moteur de la future "F.H. Stewart Enterprise".

Large group of men at meeting, 1920 - 1929

Meeting dans les années 1920.

Man seated in a modified Overland racing car surrounded by crowd

Un homme inconnu au volant d’une Overland modifiée par Harkness & Hillier.

Men on beach with %22Anzac%22 car

L’équipe qui amené l’Anzac (en arrière-plan) et Norman "Wizard" Smith à atteindre les 238 km/h.

Norman %22Wizard%22 Smith at wheel of the car %22F.H. Stewart Enterprise%22 in street, c1931

Vous avez vu le moteur plus haut, le voici avec sa carrosserie: cette F.H.Stewart Enterprise de 1931 n’est certainement pas pour rien dans le design de la Batmobile.

Overland car jumping a %22fallen bridge%22 in a promotional stunt, 1920 - 1929

À ses heures perdues, Harkness faisait des démonstrations automobiles promotionnelles. En costume trois-pièces, avec noeud papillon mais sans gant et sans casque.

Timber straddler outside the Harkness & Hillier factory

Ce qui est intéressant chez Harkness, c’est qu’il est tellement féru de mécanique qu’il ne va pas seulement s’atteler à construire des bêtes de course, mais aussi un tracteur comme celui-ci, conçu pour une entreprise de bois.

 

GSTAG now on Facebook !

The Haunted Ballroom

About these ads