The Ivy House, par Men’s File.

par greensleevestoaground

Ooooh je sens que l’Ivy vous manque! Pourtant ce blog transpire l’Ivy, il en regorge, il vit l’Ivy (tu l’as pas vu venir celle-là hein?). Bon, heureusement, il n’y a pas que là que l’on parle Ivy League, Ivy Look, "Fuck Ivy" ou "Forget Ivy" (chers à McNairy, 50€ le t-shirt…), et hormis la confrérie des blogueurs qui s’y intéressent, un magazine imprimé en particulier se distingue: Men’s File. Men’s File, c’est l’oeuvre de Nick Clements, photographe, journaliste, passioné de vélo et de beaux vêtements – un anglais quoi – qui partage avec nous depuis deux numéros une section intitulée "The Ivy House". Comme vous pourrez le lire dans le scan ci-dessous, The Ivy house est une fraternité servant d’alibi au concept créé par Mr. Clements pour tenter de faire revivre le style des étudiants américains des 1960′s dans un contexte fidèlement reproduit par un choix minutieux d’atmosphères, de lieux, d’accessoires, etc : sur le papier ça donne envie, et ça tombe bien puisque le magazine est en papier. Tout y est: cardigans letterman d’époque, voiture d’époque, vélo d’époque, les coupes de cheveux sont respectées, les coupes des vêtements également. On s’y croirait! Donc même si on aimerait voir plus de clichés à chaque parution déjà trop rare (2 numéros par an), saluons le travail de reconstitution exceptionnel de Nick Clements, appuyé par une photographie à même de relayer votre Instagram chéri au rang de Mireille Mathieu de la photo. Chapeau! Chapeau aussi pour les scans de traviole.

Pour choper le mag. allez donc vous renseigner sur leur site internet et profitez-en pour jeter un oeil à leur toute nouvelle section "vidéo". Tout comme l’intégralité du travail qu’ils fournissent, ça chire-dé ve-gra.

GSTAG now on Facebook !

About these ads