Vassar College, 1939.

Le 8 mars, c’était la journée de la femme. Qui y a pensé à part les femmes elles-même? L’existence de cette journée, ridicule au demeurant, simple attirail commercial pour que les fleuristes écoulent leur stock de la St-Valentin, montre bien que l’égalité des sexes est bien loin d’être chose acquise. Et ce blog n’y est pas pour rien, puisqu’en un an d’existence, pas une seule fois il n’a été question des femmes, si ce n’est quelques photos, au grand dam de mon public féminin que j’imagine rare. Après plus d’un an à parler du style masculin, je vais donc faire un écart pour les dames, et pas n’importe lesquelles. A la fois pour rendre hommage à celles sans qui l’homme n’aurait pas besoin du style  et pour compléter bien modestement cette excellente interview de Rebecca Tuite à propos des Vassar Girls, réalisée par les collègues de Hell’s Kitchen. Topo rapide: le Vassar College est l’un des membres des Seven Sisters (l’équivalent féminin de l’Ivy League) créé en 1861. Les étudiantes de Vassar ont fait l’objet de nombreux articles sur Ivy Style (notamment celui-ci de la même Rebecca Tuite), puisqu’à l’égal des Ivy Leaguers, isolées dans leurs universités, elles ont créé leur propre style influençant podiums, magazines et "modeuses" des années 1950. La vidéo qui suit est un témoignage intéressant et en couleurs (!) de la vie au sein du Vassar College, situé à Poughkeepsie (où l’on s’est déjà rendu pour assister à la fameuse régate). Certes, elle date de 1939 et non des années 1950, comme il est tant question dans la thèse de Rebecca Tuite, elle-même Vassar Girl, mais on sent clairement une décontraction recherchée dans leur style, à la fois naïf et bon chic bon genre. Beaucoup plus casual que les femmes pomponnées de New-York, les Vassar Girls ont su s’affirmer et semblent avoir eu tout autant d’influence chez la gent féminine que  les Ivy Leaguers sur la garde-robe masculine. Elles méritent donc bien leur place ici, autant que les garçons de Take Ivy, et cette vidéo de 28 minutes, à regarder dans son intégralité, leur rend un bel hommage. Retour donc à Poughkeepsie, en 1939 cette fois, et place aux femmes!

Pour en savoir (beaucoup) plus:

L’interview de Rebecca Tuite par Hell’s Kitchen.

Le blog de Rebecca Tuite.

La chaîne Youtube de Vassar.